Le magazine particuliers

Bons plans pour vacances pas chères

Voyager sans se ruiner, c’est possible. Surtout depuis l’avènement d’Internet qui a donné naissance à des réseaux d’échange de toute sorte permettant d’économiser sur le logement, le transport et parfois même les repas !

Imprimer cet article

Transport

A moins d’être un adepte du stop, vous devrez prévoir des billets d’avion, de train ou un budget carburant si vous voyagez en voiture. Pensez au covoiturage ! De plus en plus de sites proposent cette formule favorisant les rencontres entre personnes qui souhaitent partager une voiture. De plus, c’est une solution écologique. Côté billets, à moins d’avoir une compagnie de prédilection, utilisez les comparateurs de prix sur Internet pour trouver le tarif le plus avantageux et n’hésitez pas à faire preuve d’un peu de souplesse sur vos dates de départ et de retour pour obtenir un tarif plus avantageux.

Logement

En plein essor, l’échange de maison ou d’appartement est de plus en plus pratiqué par les vacanciers. Originale et fiable la plupart du temps, cette formule est également économique puisque, hormis les éventuels frais d’annonce sur un site, le logement ne vous coûtera rien. Et vous n’avez que l’embarras du choix, tant l’offre est variée et les destinations nombreuses. Sachez toutefois qu’à moins d’une demande très spécifique, vous aurez du mal à échanger un studio contre une villa en bord de mer. Concept plus récent, le « couch surfing » rencontre également un franc succès. Réseau mondial basé sur les valeurs de l’hospitalité, il réunit des personnes prêtes à héberger gratuitement des vacanciers. Le premier site de couch surfing réunit à lui seul plus de trois millions de membres dans 247 pays. Très séduisant, et pas uniquement pour des raisons financières dans la mesure où ce modèle permet de rencontrer les habitants des pays visités et de partager leur quotidien, le couch surfing a toutefois ses limites : il est plus adapté aux célibataires qu’aux familles et, afin de ne pas abuser de l’hospitalité des hôtes, les séjours se limitent à un nuit, quelques jours au plus.

Restauration

De manière générale, privilégiez si possible la cuisine au restaurant tous les jours. C’est plus économique et vous maîtrisez mieux votre alimentation. Si vous partez en voiture, prenez quelques aliments de base qui vous coûteront sûrement moins cher que sur le lieu de vacances et préférez les achats à la source (ferme, maraîchers, éleveurs). Outre les économies et la qualité des aliments, vous y gagnerez certainement en dépaysement. Dans ce cadre d’ailleurs, n’hésitez pas à rejoindre les réseaux « Woofing » : en échange d’un travail de quelques heures par jour, les amateurs trouvent le couvert, et même le gite dans l’une des fermes bio du monde entier.

Plus d’info

www.woofing.fr

© Uni-éditions – Marie Varandat - avril 2012

Imprimer cet article