Le magazine particuliers

Comment défiscaliser avant le 31 décembre 2009 ?

Avec l’arrivée de cette fin d’année, il est encore temps de vous préoccuper d’alléger votre impôt de 2010 relatif aux revenus de 2009. Quelques conseils pour défiscaliser avant le 31 décembre. La plupart des placements offrant des avantages fiscaux le sont désormais par l’intermédiaire d’une réduction ou d’un crédit d’impôt.

Imprimer cet article

Acheter pour louer

Pour l’investissement résidentiel locatif neuf, la réduction d’impôt Scellier est entrée en vigueur. Répartie sur 9 ans, ell représente au total 25 % du montant de l’investissement dans la limite de 300.000 € par an et par foyer fiscal, tant pour un achat en direct que par l’intermédiaire d’une SCPI (Société Civile de Placement immobilier). Cet investissement peut s’effectuer en une seule opération par an en direct et en autant de souscriptions de parts souhaitées via une SCPI dans la limite des 300.000€. Les logements doivent être situés dans les zones définies par la réglementation et répertoriées comme comportant une offre insuffisante de logements locatifs et doiventt être loués pendant au moins neuf ans à un loyer plafonné. Pour 2009, il est possible de choisir entre ce régime et le dispositif Robien maintenu jusqu’à la fin de l’année. Pour obtenir ces avantages pour 2009, l’acquisition doit porter sur un logement neuf achevé par signature de l’acte notarié avant le 31 décembre, ou les travaux doivent être achevés avant cette date pour une acquisition déjà réalisée en état futur d’achèvement.

Miser sur les fonds de placements

Vous pouvez également envisager d’acquérir des parts de FCPI (Fonds communs de placement dans l’innovation) comme des parts de FIP (Fonds d’investissement de proximité) d’ici la fin de l’année. Sous réserve de conserver vos parts pendant 5 ans, vous bénéficiez d’une réduction d’impôt égale à 25% du montant investi (droits d’entrée compris), plafonnée à 3.000 € pour une personne seule, soit 12.000 € investis, et à 6.000 € pour un couple (mariés, concubins, partenaires de PACS), soit 24.000 € investis. A noter, ces placements principalement investis en actions de sociétés non cotées présentent des perspectives de valorisation intéressantes mais aussi un niveau de risque de perte en capital élevé. De plus, ils ne viendront pas à échéance avant 7 à 9 ans. Tous ces éléments justifient qu’ils ne représentent qu’une faible partie de votre portefeuille à titre de diversification. Certains de ces placements en FIP ou FCPI permettent aussi de réduire l’ISF.

Les produits défiscalisant pour la retraite

Le PERP (Plan d’Epargne Retraite Populaire) est accessible à tous quel que soit son statut professionnel ou le contrat Madelin pour les travailleurs non salariés. Les produits d’épargne retraite souscrits à titre individuel vous garantissent un revenu à vie versé sous forme de rente et vous permettent de déduire de votre revenu imposable les versements effectués sur ces placements dans la limite de 10% des revenus d’activités nets de frais professionnels de 2008 plafonnés à 26.621€. Pour les personnes dont les revenus de 2008 sont inférieurs au plafond de la Sécurité sociale, le plafond de déductibilité est fixé à 3.328€.

Plus d’informations : www.minefe.gouv.fr

Delphine Goater – Uni-Editions – octobre 2009

Imprimer cet article