Le magazine particuliers

Opter pour les frais réels : quels avantages ?

Vous estimez que la déduction forfaitaire de 10 % prévue dans votre déclaration de revenus ne couvre pas suffisamment vos frais professionnels. Pourquoi ne pas opter pour la déduction de vos frais réels ?

Imprimer cet article

Une option valable pour toute l’année fiscale

L’option pour la déduction des frais réels s’applique à l’ensemble des revenus perçus au cours de l’année fiscale. Cependant, vous pouvez être le seul au sein d’un foyer fiscal à choisir cette option, sans contraindre les autres membres de votre famille à adopter le même régime. Vous devrez ajouter aux salaires habituellement pris en compte les remboursements de frais et les indemnités en nature accordées au cours de l’année par votre employeur.

Que peut-on déduire ?

Vous pouvez déduire tous les frais de nourriture justifiés par votre exercice professionnel, les frais de transport domicile-travail, de déplacements professionnels, votre abonnement de téléphone portable, le coût de votre stationnement sur votre lieu de travail et toutes les dépenses liées à l’exercice de votre fonction (vêtements, matériel, mobilier de bureau, loyer professionnel, cotisations syndicales, primes d’assurance...). Si vous êtes à la recherche d’un emploi, les frais engagés peuvent également être pris en compte. De même, si vous avez dû déménager pour occuper un nouveau poste, les coûts de déménagement font partie des frais pris en considération.

Frais kilométriques : le barème 2009

Les salariés qui optent pour la déduction des frais professionnels appliquent pour le calcul de leurs frais de carburant un barème kilométrique revu chaque année. Ce barème ne les dispense pas de justifier de l’utilisation effective du véhicule pour les besoins de l’activité professionnelle. Une instruction fiscale du 22 mars 2010 précise les tarifs applicables pour l’année 2009, en fonction du type de véhicule (auto ou moto), de sa puissance fiscale et du carburant utilisé. Par exemple, un contribuable qui parcourt 6000 kilomètres en 8 CV diesel pour son travail pourra prétendre à 486 euros de déduction pour frais de carburant.

Pour en savoir plus : www.impots.gouv.fr

Delphine Goater – Uni-Editions – juin 2010

Imprimer cet article