Le magazine particuliers

Que puis-je déduire de mes revenus 2008 ?

Vous recevrez fin avril ou début mai votre déclaration de revenus 2008 préremplie. Il vous suffira de la compléter et de la signer avant le 29 mai 2009. Quelles sont les déductions dont vous pouvez bénéficier ?

Imprimer cet article

Un crédit d’impôt pour l’achat ou l’isolation du logement

Si vous avez emprunté pour acheter ou construire votre résidence principale à compter du 6 mai 2007, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à hauteur de 40 % des intérêts d’emprunt payés la première année et de 20 % pour les quatre années suivantes, dans la limite de 3.750 euros pour une personne seule, 7.500 euros pour un couple marié ou pacsé, plus 500 euros par personne à charge. De même, si vous avez fait installer dans votre résidence principale datant de plus de deux ans des fenêtres ou portes-fenêtres ainsi que des volets isolants, les dépenses engagées sont prises en compte dans la limite d’un plafond fixé à 8.000 euros pour une personne seule, 16.000 euros pour un couple marié ou pacsé, majoré de 400 euros par personne à charge.

Déductions et crédit d’impôt pour frais de garde ou emploi à domicile

Si vous avez fait garder vos enfants en dehors de votre domicile et s’ils avaient moins de 6 ans au 1er janvier 2007, vous pouvez prétendre à un crédit d’impôt correspondant à 50% des dépenses payées pour la garde, déduction faite de la PAJE. Les dépenses prises en compte sont plafonnées à 2.300 euros par enfant gardé.?Si vous confiez vos enfants ou employez une personne à votre domicile, vous pouvez bénéficier d’une réduction ou d’un crédit d’impôt égal à 50 % des dépenses dans la limite de 12.000 euros (chaque enfant augmente ce plafond de 1.500 euros, maximum 15.000 euros de dépenses).

Déductions pour versement de pension alimentaire

Le versement d’une pension alimentaire peut être imputé sur le revenu global du contribuable. La pension peut être versée en espèces ou en nature (hébergement gratuit, paiement des frais médicaux, nourriture…etc.) Son montant doit être prouvés par justificatifs (chèques,virements…). Le contribuable qui reçoit chez lui un descendant ou un ascendant dans le besoin peut déduire une somme forfaitaire de 3.296 euros, sans justificatifs, au titre des frais de nourriture et d’hébergement. Des frais supplémentaires peuvent s’ajouter à ce forfait à conditions de présenter les justificatifs. A noter, quand l’hébergement ou l’état de besoin de votre ascendant ou descendant est réduit à une partie de l’année, ce montant forfaitaire doit être réduit prorata temporis.

Pour en savoir plus

Delphine Goater – Uni-Editions – mars 2009

Imprimer cet article