Le magazine particuliers

Alimentation : un régime bien accompagné

Bénéficier d’un soutien pour perdre des kilos en trop est souvent un gage de réussite. Médecin nutritionniste, réunions de groupe ou coach sur Internet, plusieurs possibilités existent.

Imprimer cet article

Les avantages d’un suivi personnalisé

Perdre un peu de poids avant d’enfiler son maillot de bain sur la plage… Dès le printemps, les régimes fleurissent dans les médias, promettant de déloger kilos en trop et bourrelets disgracieux. Pour choisir la bonne méthode, se donner les meilleures chances de succès et surtout, éviter la rechute, il est conseillé de se faire accompagner.

Un suivi personnalisé permet d’être épaulé dans ses efforts, mais aussi d’être rassuré en période de difficultés et conforté dans sa détermination. Principalement, trois solutions s’offrent aux candidats à l’amincissement.

Les consultations de nutritionnistes

Le recours à un médecin nutritionniste présente les meilleures garanties de sérieux. Praticien diplômé, il prend le temps de questionner son patient et bâtit avec lui un programme spécifique, adapté à son mode de vie. Comme partout, la qualité du contact est importante. Si on ne parvient pas à établir une relation de confiance, mieux vaut rechercher un autre médecin avec lequel le courant passera mieux.

La première consultation est déterminante. Elle est consacrée à rechercher les raisons de la prise de poids, à déterminer le « poids de forme » du patient, à connaître ses antécédents médicaux et à donner les premiers conseils nutritionnels.

Les consultations suivantes, souvent tous les quinze jours puis tous les mois, serviront à surveiller la perte de poids, à corriger les erreurs et à motiver le patient. Une fois le résultat visé atteint, de nombreux nutritionnistes conseillent de poursuivre une surveillance une ou deux fois par an afin de s’assurer de la stabilisation du poids.

Les séances de groupe

Autre ressource, les séances de groupe apportent également une aide appréciable. La dynamique qui s’y crée grâce à la solidarité des autres participants dope les énergies. Cette méthode, qui s’appuie sur la mise en commun des expériences, permet à chacun d’évoquer franchement ses propres doutes et de profiter du vécu des autres. L’idéal est de choisir un organisme reconnu, et de s’assurer qu’il fournisse un encadrement composé de nutritionnistes et de diététiciennes compétents. En revanche, certains trouveront la périodicité des réunions assez contraignante (en général une fois par semaine), et d’autres n’apprécieront pas les groupes comprenant un trop grand nombre de participants, au risque de nuire à la personnalisation de la méthode.

Le coaching sur Internet

Importée des États-Unis, la dernière formule s’est développée récemment, par téléphone et, plus fréquemment, sur Internet. L’offre tend à être pléthorique. On trouve aussi bien des nutritionnistes et diététiciens diplômés que des auteurs d’ouvrages prônant leur méthode spécifique, des personnalités du grand ou du petit écran, ou bien encore des « coachs de star ». Certes, la plupart du temps, les conseils donnés paraissent pertinents et les recettes appétissantes. Mais le coût demeure élevé. Avant de se lancer, mieux vaut se renseigner avec précision sur les références du coach, la durée du programme et son prix exact.

Plus d’infos : Programme national Nutrition santé : www.mangerbouger.fr

@ Uni-éditions - Béatrice d’Erceville – mai 2011

Imprimer cet article