Le magazine particuliers

Comment bien choisir son auto école

Pas facile de bien choisir son auto-école... Avant de frapper à la porte de la première venue, mieux vaut prendre quelques précautions.

Imprimer cet article

Les questions à se poser avant l’inscription

Avant de vous inscrire dans une auto-école, renseignez-vous auprès de personnes de votre entourage qui viennent de passer leur permis de conduire ou sont en train de le préparer. Elles vous donneront un avis impartial sur la qualité de la formation. N’hésitez pas à visiter plusieurs auto-écoles et ne vous laissez pas séduire seulement par les prix. Trop bas, ils ne permettent pas à l’auto-école de fournir une prestation de qualité. N’hésitez pas non plus à poser des questions sur la formation théorique et pratique : Comment se déroule l’apprentissage du code ? Par des cours explicatifs ? Par des tests audiovisuels sans formateur (cette méthode est insuffisante) ? Par une formation théorique avec un moniteur… ? Comment se déroule l’apprentissage de la conduite ? Quelle est la durée des leçons ? Le rythme proposé ? Le type de véhicules utilisés ? Quelles sont les modalités de la formation (individuelle, cours collectifs ou voyages-écoles) ? Des examens blancs sont-ils prévus ? Il est nécessaire aussi de questionner l’auto-école sur la présentation à l’examen : quels sont les délais de présentation ? Combien coûte une formation complémentaire en cas d’échec ? Quelles sont les conditions de réinscription ?

Le coût d’un permis

Actuellement, la loi impose le suivi de vingt heures minimum de conduite, mais la moyenne nationale se situe plutôt autour de vingt-huit heures. Les auto-écoles proposent le plus souvent des forfaits comprenant deux volets, code et conduite. Les forfaits de base comprennent généralement les vingt heures minimales obligatoires pour la conduite, à des tarifs très variables. On observe de grandes disparités d’une école à l’autre et d’une ville à l’autre : comptez entre 630 € en province et près de 1350 € à Paris.

Exigez un contrat

L’école de conduite doit vous soumettre un contrat écrit qui mentionne le coût de chaque prestation et prévoit notamment les conditions de résiliation et de rupture, ainsi que les modalités financières qui en découlent.

Pour en savoir plus : www.permisdeconduire.gouv.fr www.b-permis.fr/espace-parti...

© Uni éditions – Octobre 2011

Imprimer cet article