Le magazine particuliers

Comment financer son véhicule ?

Vous souhaitez acquérir une nouvelle voiture ? Entre financement à crédit, location avec option d’achat, paiement comptant, différentes options se présentent à vous.

Imprimer cet article

Le crédit classique

Proposé par les établissements financiers et les constructeurs automobiles, le crédit classique permet de financer l’achat de votre véhicule en douceur. D’autant que les taux de crédit sont aujourd’hui très bas. En outre, un apport n’est pas forcément indispensable. Il est d’ailleurs souvent constitué par la reprise de l’ancien véhicule. La durée du prêt dépend évidemment du montant emprunté et offre de la souplesse puisqu’elle peut s’étaler de un à cinq ans, voire plus dans certains cas. S’agissant d’un crédit à la consommation, il est régi par la loi Scrivener du 10 janvier 1978, renforcée en 2010 par le vote de la loi Lagarde qui protège les particuliers souscrivant un crédit à la consommation inférieur à 75 000 € et d’une durée supérieure ou égale à trois mois.

Le leasing ou location avec option d’achat (LOA)

Le leasing (ou location avec option d’achat) repose sur un contrat de location qui vous permet d’utiliser un véhicule pendant une période fixée – généralement 2 à 5 ans – moyennant le versement d’un loyer à la société de location qui en est propriétaire. Vous bénéficiez, à l’échéance du contrat, d’une option d’achat sur la voiture en question selon un prix fixé dans le contrat dès l’origine. Le prix de la location dépend du type de voiture, de sa valeur neuve, de la durée du contrat, du kilométrage annuel autorisé, du dépôt de garantie versé au départ. Avantages ? Votre budget automobile reste fixe et vous bénéficiez d’une garantie de reprise à la fin de votre contrat si vous renoncez à votre option d’achat. Si vous optez pour l’achat du véhicule à la fin du contrat, le prix tiendra compte du dépôt de garantie et des loyers déjà versés. Quelle que soit l’option que vous privilégiez, il vous revient d’acquitter les charges courantes du véhicule (assurance, entretien et réparations...).

Vous payez comptant ?

Si vous bénéficiez d’une rentrée d’argent ou si vous avez suffisamment épargné pour vous offrir un véhicule neuf, n’hésitez pas à payer comptant : le concessionnaire vous accordera certainement une remise ou vous offrira une ou plusieurs options sur le véhicule choisi. Si le montant de l’achat est important, il vous demandera sans doute un chèque de banque : c’est l’établissement bancaire qui signe le chèque et qui garantit son paiement. Son montant sera immédiatement débité de votre compte bancaire.

Pour en savoir plus

Ministère de l’Économie et des Finances – Les crédits à la consommation
Les clés de la banque – les crédits à la consommation

© Uni éditions – MIG – janvier 2013

Imprimer cet article