Le magazine particuliers

Quelles démarches accomplir en cas de vol de sa voiture ?

Votre voiture a été volée. Si vous êtes assuré contre le vol, vous serez indemnisé par votre compagnie d’assurance, à condition de respecter certaines conditions.

Imprimer cet article

Avant toute chose, rendez-vous au commissariat de police ou à la brigade de gendarmerie la plus proche pour déposer plainte et déclarez le vol du véhicule au plus vite à votre assureur. Si l’assuré ne fait pas sa déclaration à temps, l’assureur est en droit de refuser de l’indemniser. Vous pouvez faire votre déclaration de vol par téléphone, par lettre recommandée avec accusé de réception, ou en vous rendant à votre agence (contre récépissé). N’oubliez pas de fournir l’attestation de dépôt de plainte délivrée par la police ou la gendarmerie.

Quand serais-je indemnisé ?

L’indemnisation n’est pas automatique. Un délai est généralement prévu pour laisser à la police des chances de retrouver le véhicule. Si la voiture est retrouvée avant le délai précisé au contrat, l’automobiliste récupère son véhicule en l’état. Si le véhicule reste introuvable au-delà d’un mois, l’assureur verse au propriétaire de la voiture, contre remise des clés et de la carte grise, une indemnité égale à la valeur estimée par l’expert. Pour une voiture neuve, les assureurs remboursent le plus souvent sa valeur d’acquisition. Certaines compagnies exigent les factures d’achat et d’entretien. Attention, les accessoires en option ne sont généralement pas remboursés, sauf si vous avez souscrit une assurance spéciale.

Mes bagages volés dans le coffre seront-ils remboursés ?

Les objets ou bagages laissés à l’intérieur d’une voiture ne sont, en principe, jamais assurés. Peu importe qu’ils soient volés seuls ou en même temps que la voiture. Pour être remboursé, il faut souscrire une garantie spéciale. Toutefois, celle-ci ne joue que si certaines conditions restrictives ont été respectées : par exemple, portière fracturée, voiture garée dans un lieu clos la nuit. Si c’est le cas, l’assuré est indemnisé à hauteur de la valeur des objets dérobés, après application d’un coefficient de vétusté. Une franchise peut encore rester à sa charge. L’assurance ne couvre jamais les objets de valeur (bijoux, fourrures…) et rarement les caméras et les appareils photo.

Pour en savoir plus

Delphine Goater – Uni-Éditions – février 2010

Imprimer cet article